Validé scientifiquement

Miel 

Des usages traditionnels du miel, en particulier le traitement de la toux, ont été récemment vérifiés par des études cliniques comparatives.

On explique l’effet du miel par plusieurs mécanismes antiseptiques (acidité, viscosité, effet osmotique) ; cette multiplicité d’actions explique aussi que, contrairement aux antibiotiques, on n’observe pas de résistance microbienne au miel. Le miel a aussi une action anti-inflammatoire.

Comment s’en procurer?

Cueillette

Le miel existe certes à l’état sauvage et certains cueilleurs très doués savent s’en procurer, mais c’est une compétence rare.

Culture

… ou plutôt élevage des abeilles, autrement dit apiculture. Un art passionnant, qui se développe de plus en plus dans les villes aussi, où le miel produit s’est avéré souvent de qualité tout à fait acceptable. 

Achat

Au marché, à l’épicerie, en grandes surfaces. Certains auteurs insistent sur les différences entre différents types de miel. Une étude a comparé les effets cliniques de miels de différentes fleurs en cas de toux et les a trouvés tous d’efficacité semblable.

Récolte et conservation

Si la récolte est du domaine de l’apiculture, la conservation du miel est pratiquement infinie, du moment qu’il est au frais, à l’abri des insectes…et des gourmands. Liquide ou cristallisé, sa qualité reste la même.

Mode d’emploi

Préparation, dosages

 Toux:

Il s’agit ici de la toux banale en cas de rhume, bronchite aiguë ou grippe.

Dissoudre une cuillère à soupe de miel (environ 20 g.) dans une tasse de lait chaud ou d’eau chaude additionnée de jus de citron; à boire 3 à 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

En cas de toux persistante, pour les adultes, on peut le miel dans un café au lait 2 à 3 fois par jour.

 

Enfants: Déconseillé aux enfants de moins de 1 an (voir contre-indications). Chez les bébés de moins de 6 mois, la toux est inhabituelle et peut être le signe d’une infection pulmonaire: si l’enfant est manifestement malade, consulter. Chez les enfants plus âgés, la grande majorité des toux sont dues à des infections mineures : rhumes et bronchite sans gravité. On donnera une pointe de cuillère à café (environ 4 g) de 1 à 2 ans; une demi cuillère à café  (environ 8 g) pour les enfants de 2 ans à 5 ans; 1 une cuillère à café (16 g) pour les enfants de 6 ans à 11 ans et une cuillère à soupe (18 à 20 g) dès 12 ans. La toux (en particulier la toux nocturne) peut être un signe d’asthme; consulter en cas de doute.

En cas de signe de danger (somnolence anormale; lèvres ou langue bleue; incapacité de parler ou de faire des sons), téléphoner au médecin ou au service d’urgences.

Autres indications

 Aphtes : le miel, en application locale, s’est révélé aussi efficace que le traitement synthétique classiques en cas d’aphtes récurrents.

 Herpès labial/ buccal : deux  études comparatives a montré que le miel, seul au avec acyclovir, accélère la guérison, démontré une fois avec du miel spécial « kanuka » et une fois avec le miel ordinaire). 

Inflammation et mycose vaginale ; Vulvo-vaginite, vaginose: voir la fiche Miel – usage externe.

Durée du traitement

Toux: jusqu’à disparition des symptômes. Une toux liée à une infection respiratoire aiguë et banale ne devrait pas durer plus de 4 semaines.  Si une toux dure plus d’un mois, consulter un médecin. 

Utilisation traditionnelle

Le miel a été utilisé pour un très grand nombre de maladies, en particulier pour soigner les plaies et brûlures  (en plus des utilisations déjà citées). 

Effets secondaires

A court terme le miel est très bien toléré. A plus long terme on peut avoir les effets secondaires de tout aliment sucré: risque de carie (à peu près aussi élevé qu’avec le sucre raffiné, hélas), troubles du métabolisme et prise de poids. 

Grossesse, allaitement : pas de problème signalé. 

Contre-indications, précautions et interaction

Prudence en cas de diabète en usage interne car le miel est riche en sucre “rapides”

Eviter avec les nourrisson de moins d’un an, autant en usage externe qu’interne (risque très faible de botulisme infantile, causé par des spores contenues dans le miel, même avec les miels pasteurisés ou “médicaux”)

 

La plante

Nom

Il s’agit le plus souvent non pas d’une, mais d’un grand nombre de plantes dont le nectar a servi à faire le miel.

Type de plante

Le miel est fait à partir d’un mélange de fleurs avec parfois prédominance d’une espèce si elle est présente en grande quantité à l’époque où les abeilles butinent pour faire ce miel.

Signes distinctifs

 Le miel est composé essentiellement de sucres sous forme de fructose et de glucose. Ce qui distingue les différents miel c’est la région et la saison où il a été produit. 

A ne pas confondre

 Le miel est un aliment purement naturel, auquel en principe rien n’est ajouté, ni additifs, ni conservateurs, ni sirop. A différencier de ses succédanés, comme la mélasse, obtenue par ébullition du sirop de sucre (à l’origine c’est un résidu de la fabrication du sucre de canne).

Références

 Références scientifiques

Des études cliniques randomisées comparatives ont vérifié l’effet du miel pour la toux (aussi chez les enfants et mélangé avec du lait),

de même que pour les aphtes, l’herpès labial, la vulvo-vaginite, les brûlures.

En traitement de la toux, selon la revue des études cliniques comparatives par l’équipe Cochrane, le miel soulagerait les symptômes de la toux dans une plus large mesure que la diphenhydramine (un sirop classique contre la toux) et avec une efficacité comparable au dextrométhorphane (un autre sirop classique). Le miel réduirait aussi la durée de la toux mieux que le placebo (dans les études comparatives) et qu’un traitement aussi utilisé classiquement, le salbutamol.

 

 

Autres traitements pour les problèmes de respiration

Réglisse

Réglisse

Validé cliniquementRéglisse: Remède naturel contre la toux et le mal de gorgeLa réglisse est une des plantes médicinales les plus étudiées : près de deux cents études lui ont été consacrées, mais...

lire plus
Saule blanc

Saule blanc

Validé cliniquementSaule blanc: Remède naturel contre le mal de dos, mal de gorges et mal de têteLe saule peut être utilisé comme l’aspirine, qui contient le même type de substance active,...

lire plus
Eucalyptus

Eucalyptus

Validé cliniquement Eucalyptus: Remède naturel contre le rhume et bronchite L'eucalyptus stimule les glandes séreuses et inhibe les glandes muqueuses des voix respiratoires. Autrement dit, il...

lire plus

Consulter nos remèdes naturels 

Plus de 30 plantes médicinales et autres remèdes naturels validés par des études cliniques comparatives.