Validé cliniquement

Mélisse: Remède contre l’herpès et l’infection cutanée

L’effet antiviral (herpès simplex) d’un extrait aqueux de mélisse ressortait dans une étude en laboratoire portant sur 178 plantes.

Comment s’en procurer?

Cueillette

Rare en pleine nature, la mélisse s’échappe parfois des jardins. Pas de quoi envisager une récolte sauvage.

Culture

Semis en automne, sur sol profond, sans enterrer les graines. Les grosses touffes peuvent être divisées en automne. Rapidement envahissante si on la laisse fructifier.

Achat

Au rayon « thés et tisanes » de la grande distribution, en herboristerie ou en pharmacie. Ces dernières proposent des spécialités sous forme de crèmes ou de gels à la mélisse, spécifiquement pour l’herpès.

Récolte et conservation

Récolter les feuilles si possible juste avant floraison de la plante (mai-juin). On pourra ici sécher les feuilles de mélisse car l’activité antivirale ne semble pas dépendre des composés volatiles (perdus au séchage). La congélation des feuilles fraîches est aussi possible.

Mode d’emploi

Préparation, dosages

Infuser 1,5 à 4,5 grammes de plante sèche (1 à 3 cuillères à soupe), ou une poignée de feuilles fraîches, pendant 10 minutes ; filtrer à travers un papier-filtre à café. Cette infusion peut être gardée au frigo 3 à 4 jours dans un flacon bien fermé ; à utiliser en application locale, avec une compresse ou un bâtonnet ouaté, 2 à 3 fois par jour, jusqu’à disparition des lésions.

Si possible traiter dès le tout début de l’éruption.

Autres indications

Syndrome « psycho-végétatif » (dystonie neuro-végétative (ou dysautonomie) sans maladie organique sous-jacente) .

Durée du traitement

/

Utilisation traditionnelle

Sédatif, anti-nausée dans l’« Eau des Carmes », ainsi que digestif dans la « Chartreuse ».

Effets secondaires

Aucun connu.

Contre-indications, précautions et interaction

Aucune connue.

La plante

Nom

fr: Mélisse / Citronnelle | en: Lemon balm | de: Melisse | es: Toronjil

Type de plante

Plante herbacée repoussant chaque année sur une souche vivace.

Signes distinctifs

Grandes feuilles ovales (3-5 cm) à bord ondulé, forte odeur citronnée de la plante fraîche lorsqu’on la froisse. Une fois sèche, la plante perd pratiquement tout arôme.

A ne pas confondre

Éventuellement d’autres lamiacées comme la cataire ou la monarde, mais de parfums très différents (pas de toxicité pour ces dernières plantes). Au contraire de la mélisse, ces plantes restent fortement aromatiques même sèches.

Références

Références scientifiques

L’effet antiviral (herpès simplex) d’un extrait aqueux de mélisse ressortait dans une étude en laboratoire portant sur 178 plantes  . Une revue de deux essais cliniques conclut que l’usage des extraits de mélisse en cas d’herpès est accompagné d’une guérison accélérée par rapport au placebo.

Autres traitements pour les problèmes de peau

Hamamélis

Hamamélis

Validé cliniquement Hamamélis: Remède contre l'eczémas, les hémorroïdes, l'inflammation cutanée L’hamamélis resserre les couches cellulaires superficielles, les fibres de collagène et provoque une...

lire plus
Camomille allemande

Camomille allemande

Validé cliniquement Camomille allemande: Remède contre l'eczémas et l'inflammation cutanée Une étude clinique a trouvé qu’une crème aux extraits de camomille (disponible dans le commerce) avait un...

lire plus
Aloès

Aloès

Validé cliniquement Aloès: Remède naturel contre les brûlures Quatre études avec un total de 451 patients ont abouti à la conclusion que l'aloès réduirait la douleur et raccourcirait le temps de...

lire plus
Arbre à thé

Arbre à thé

Arbre à thé: Un remède naturel contre l'acné  Validé cliniquement L'arbre à thé (Melaleuca alternifolia), originaire d'Australie, fourni une huile essentielle aujourd'hui facile à trouver dans le...

lire plus

Consulter nos remèdes naturels 

Plus de 30 plantes médicinales et autres remèdes naturels validés par des études cliniques comparatives.