Validé cliniquement

Hibiscus: Remède contre l’hypertension légère

Les mécanismes d’action observés avec l’hibiscus sont une stimulation de l’excrétion d’eau par les reins et une inhibition de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA – l’angiotensine « convertie » fait monter la pression sanguine, donc si on empêche sa conversion en forme active on diminue la pression).

Comment s’en procurer?

Cueillette

Ne pousse pas spontanément en zone tempérée.

Culture

En zone tropicale seulement, mais peut être essayée en Europe sous serre. Semis directs en début de saison humide. Les calices sont récoltés à la maturité des graines, soit environ six mois après le semis.

Achat

L’hibiscus est facile à trouver dans les épiceries moyen-orientales (libanaises par exemple) où l’on demandera du « karkadé » ou africaines (demander alors du « bissap »). On le trouve aussi, souvent plus cher, en herboristerie et en droguerie.

Récolte et conservation

Lors de la récolte, les calices sont débarrassés des capsules contenant les graines et mis à sécher. On obtient alors le bissap. Bien sec, le bissap se conserve sans difficultés au moins un an, de préférence à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Mode d’emploi

Préparation, dosages

Placer une poignée d’hibiscus (= 3 cuillères à soupe ou 10 grammes) dans 3 dl d’eau bouillante et laisser infuser 30 minutes avant de filtrer à l’aide d’une passoire. Sucrer à volonté (mais le moins possible !) et boire en début de repas. Cette dose peut être augmentée ou réduite en fonction des résultats observés après quelques jours.

Autres indications

Réduction du cholestérol sanguin.

Durée du traitement

Prévoir une cure de trois à quatre semaines. Faire vérifier régulièrement sa tension (si possible quotidiennement la première semaine).

Utilisation traditionnelle

Diurétique, antiseptique urinaire, sédatif… mais aussi revigorant.

Effets secondaires

Aucun connu sauf parfois un léger effet laxatif.

Contre-indications, précautions et interaction

Aucune contre-indication connue, mais possibles interactions et/ou synergies avec d’autres traitements contre l’hypertension.

La plante

Nom

fr: Bissap / Karkadé / Oseille de Guinée | en: Roselle | de: Afrikanische Malve / Karkade / Roselle / Sabdariff-Eibisch | es: Flor de Jamaica / Rosa de Abisinia / Rosa de Jamaica

Type de plante

Grande herbacée annuelle.

Signes distinctifs

Plante annuelle tropicale, grosses fleurs jaunâtres au centre rouge foncé. Calice charnu et rouge sombre lors de la maturité des graines.

A ne pas confondre

D’autres malvacées tropicales comme Hibiscus esculentus, le gombo ou okra (mais pas de calice charnu). Confusion sans danger. Il y a aussi la variété altissima dont les fleurs sont utilisées pour les sauces, sans effet thérapeutique prouvé.

Références

Références scientifiques

Les mécanismes d’action observés avec l’hibiscus sont une stimulation de l’excrétion d’eau par les reins (effet diurétique) et une inhibition de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA – l’angiotensine « convertie » fait monter la pression sanguine, donc si on empêche sa conversion en forme active on diminue la pression). Ces deux types d’action sont retrouvés dans des antihypertenseurs classiques. Les études avec des animaux ont retrouvé avec constance un effet antihypertenseurs. Du côté des humains, une étude comparative contre placebo a trouvé une diminution de la pression artérielle, assez modeste (6 millimètres de mercure en moyenne) mais statistiquement significative, sur une durée de 6 semaines. Dans une autre étude, la baisse de pression est apparue plus importante : de 146/98 à 130/86, en moyenne (pressions systoliques et diastoliques en millimètres de mercure); de plus il n’y avait pas d’effet secondaire notable et le délicat équilibre du potassium sanguin était bien conservé. Il nous manque encore des rapports d’utilisations sur des longues périodes, pour savoir dans quelle mesure l’effet antihypertenseur persiste.

Autres traitements pour les problèmes de coeur et de vaisseaux sanguins

Vigne

Validé cliniquement Vigne: Remède naturel contre les varices et l'insuffisance veineuse Une étude clinique comparative randomisée et en double-aveugle avec 257 patients souffrant d’insuffisance...

lire plus

Marron d’Inde

Validé cliniquementMarron d'Inde: Remède naturel contre les varices et l'insuffisance veineuseL’escine (composant actif) augmente le tonus vasculaire veineux et diminue la fragilité capillaire. Les...

lire plus

Aubépine

Validé cliniquement Aubépine: Remède naturel contre l'insuffisance cardiaque légère L'Aubépine permet de soulager l'insuffisance cardiaque modérée. Il s'agit d'un traitement de confort et ne doit...

lire plus

Ail

Validé cliniquement Ail: Remède contre l'hypertension légère Vingt-cinq essais cliniques contrôlés randomisés ont montré un effet moyen modeste (baisse de la pression d’environ 8 millimètres de...

lire plus

Consulter nos remèdes naturels. 

Plus de 30 plantes médicinales et autres remèdes naturels validés par des études cliniques comparatives.