Validé cliniquement

Eucalyptus: Remède naturel contre une bronchite et le rhume

L’eucalyptus stimule les glandes séreuses et inhibe les glandes muqueuses des voix respiratoires. Autrement dit, il favorise des sécrétions plus fluides, donc facilement éliminées. 

Comment s’en procurer?

Cueillette

À de rares exceptions comme les jardins botaniques, on ne trouvera l’eucalyptus qu’au sud de l’Europe.

Culture

Facile en climats méditerranéens (zone de l’oranger), possible en climats tempérés en situation abritée (avec le risque de perdre l’arbre après un hiver plus rude que les autres). S’adapte facilement aux sols secs les plus difficiles mais attention à ses racines très envahissantes et à sa faculté d’éliminer presque tout autre végétal proche…

Achat

Les feuilles d’eucalyptus sont vendues en herboristerie et en pharmacie. On en trouve parfois au rayon tisanes des commerces de produits bio. Tous ces commerces vendent souvent des huiles essentielles d’eucalyptus : vérifier le nom latin (Eucalyptus globulus) car plusieurs autres eucalyptus aux propriétés parfois différentes sont également sources d’huiles essentielles.

Récolte et conservation

On récoltera les feuilles. Sécher et garder en flacons bien hermétiques. Se conserve 1-2 ans. L’huile essentielle, obtenue par distillation à la vapeur, se conserve au moins 2 ans, de préférence au frigo, en flacon opaque.

Mode d’emploi

Préparation, dosages

Feuilles (en infusion ou inhalation) : une pincée de feuilles en petits fragments par tasse d’eau bouillante. Laisser infuser à couvert, pendant 5 minutes (toujours préparer juste avant consommation : cette infusion ne se garde pas). Ne pas répéter plus de trois fois par jour.

Huile essentielle: 3 fois 0,1 gramme (soit 3 fois 5 gouttes) par jour, à boire dilué dans un grand verre d’eau à peine tiède (ou en inhalation dans de l’eau chaude). Commencer par un essai avec UNE goutte dans un grand verre d’eau.

Autres indications

En cas de « nez bouché », l’eucalyptus en inhalation apporte un certain soulagement. Cette sensation agréable semble due à l’impression de « froid » que produisent les composés volatiles de l’eucalyptus. On peut, par exemple, verser une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus sur son oreiller avant de se coucher. Les moustachus ont le privilège de pouvoir déposer une goutte sur leur « diffuseur naturel » juste sous le nez. De plus, la plante fluidifie les sécrétions, ce qui pourrait justifier un emploi en cas de sinusite.

Durée du traitement

Une semaine maximum.

Utilisation traditionnelle

Contre toux, grippes, affections pulmonaires, asthme. Comme antiseptique et fébrifuge.

Effets secondaires

Rares nausées, embarras gastrique.

Contre-indications, précautions et interaction

À éviter en cas de maladie hépatique sévère ou de maladie inflammatoire du système digestif.

La plante

Nom

fr: Eucalyptus / Gommier bleu | en: Blue gum-tree / Fever-tree | de: Eukalyptus / Fieberbaum | es: Eucalipto

Type de plante

Grand arbre à feuilles persistantes.

Signes distinctifs

Odeur caractéristique des feuilles. Tronc perdant constamment des lambeaux d’écorce; feuilles simples très allongées légèrement arquées. Fleurs rouges/roses en touffes de filaments; fruits en capsules anguleuses de 1-2 cm.

A ne pas confondre

Les dizaines d’autres espèces d’eucalyptus (qui sont toutefois très peu répandues en Europe). Confusion sans danger.

Références

Références scientifiques

L’eucalyptus stimule les glandes séreuses et inhibe les glandes muqueuses des voies respiratoires. Autrement dit, il favorise des sécrétions plus fluides, donc plus facilement éliminées. De plus, il augmente l’activité des cellules de surface en stimulant les mouvements de leurs cils, ce qui facilite encore l’élimination des glaires et des expectorations. Les études cliniques montraient une amélioration de la respiration chez des patients souffrant de rhume et de bronchite.

Consulter nos remèdes naturels. 

Plus de 30 plantes médicinales et autres remèdes naturels validés par des études cliniques comparatives.