Validé cliniquement

Courge: Remède naturel contre la prostate (élargissement bénin)

La courge permet de soigner l’hyperplasie bénigne de la prostate à un stade relativement précoce (dites “stades 1 et 2”).

Comment s’en procurer?

Cueillette

La courge n’est pas une plante sauvage de nos régions.

Culture

Semis en mars sous couches ou à l’intérieur. Mettre en place après les derniers gels, sur un amas de compost ou de fumier bien décomposé. Une seule plante occupe facilement plusieurs mètres carrés de terrain. Arroser généreusement.

Achat

On trouve facilement des graines de courge crues et prêtes à la consommation dans les supermarchés (à proximité d’autres graines comestibles comme le tournesol). Les herboristeries en vendent également.

Récolte et conservation

Lors de la consommation des fruits, extraire et laver les graines mûres. Sécher soigneusement, garder en flacon hermétique (maximum 2 ans).

Mode d’emploi

Préparation, dosages

10 g de graines par jour (2 cuillères à soupe rases) ; réduire en poudre (moulin à café) et consommer pendant un repas. Ne pas broyer les graines à l’avance (mauvaise conservation).

Autres indications

Aucune ayant bénéficié d’une étude rigoureuse.

Durée du traitement

Si aucun autre traitement urgent de la prostate n’est nécessaire, il vaut la peine d’essayer la courge au moins 3 mois d’affilée.

Utilisation traditionnelle

Contre les vers intestinaux, spécialement le ténia.

Effets secondaires

Aucun connu.

Contre-indications, précautions et interaction

Les utilisateurs de lithium devraient faire contrôler leur taux sanguin, car il est possible que les graines de courge augmentent la concentration sanguine de lithium (par diminution de l’excrétion urinaire).

La plante

Nom

fr: Courge / Potiron | en: Pumkin / Squash | de: Kürbis | es: Calabaza

Type de plante

Plante herbacée annuelle.

Signes distinctifs

Longues tiges rampantes s’accrochant par vrilles. Grandes feuilles arrondies ; toute la plante est couverte de poils épars assez rudes. Grandes fleurs jaune orange, fruits plus ou moins sphériques, orange, pouvant dépasser les 50 kg.

A ne pas confondre

Coloquintes (fruits ne dépassant guère la taille d’une orange et feuilles très découpées). Les graines de coloquintes sont fortement toxiques.

Références

Références scientifiques

Des extraits de graines de courge diminuent la teneur prostatique en hormones mâles actives, ce qui pourrait expliquer les effets rapportés sur la fonction urinaire. Une étude rigoureuse avec 57 patients a montré qu’un mélange d’extrait de graines de courge et de palmier nain, pris pendant trois mois, était corrélé avec une amélioration de tous les paramètres par rapport au placebo (flux urinaire, temps de miction, résidu urinaire, fréquence des mictions et impression subjective). Le problème est ici le même qu’avec les études sur la grande ortie : mélange de deux plantes amenant confusion sur les effets propres de l’une et de l’autre.

Lors d’un suivi de 2245 patients pendant 3 mois, un peu plus de 40 % des utilisateurs ont vu leurs symptômes s’améliorer avec un extrait de graines de courges.

Autres traitements pour les troubles urinaires

Grande ortie

Validé cliniquementGrande ortie: Remède naturel contre la prostate (élargissement bénin)La grande ortie est utilisée pour soigner l'hyperplasie bénigne de la prostate à un stade relativement précoce...

lire plus

Canneberge

Validé cliniquement Canneberge: Remède naturel contre la cystite Une étude randomisée contrôlée en Finlande avec suivi sur un an a montré que celles qui prenaient quotidiennement du jus de...

lire plus

Airelle

Validé cliniquementAirelle: Remède naturel contre la cystiteUne étude randomisée contrôlée en Finlande avec suivi sur un an a montré que celles qui prenaient quotidiennement du jus de d'airelle...

lire plus

Consulter nos remèdes naturels. 

Plus de 30 plantes médicinales et autres remèdes naturels validés par des études cliniques comparatives.